Rétablissement du péché et de la dépendance – Étape 11 – Connaissance et consécration

11. Nous avons continué à chercher par la prière et la consécration à améliorer notre connexion consciente avec Dieu, en priant uniquement pour connaître sa volonté pour nous et le pouvoir de l'accomplir.

Comme nous l'avons appris à travers toutes les étapes précédentes de ce processus, notre guérison passe par la guérison de nos relations. Et donc cela ne devrait pas nous surprendre que notre succès continu dépende du fait que ces relations guéries s'épanouissent encore plus.

Ce n'est que par notre relation constante avec Jésus-Christ que nous pouvons continuer à avoir la grâce et l'intégrité de continuer dans cette nouvelle « voie droite et étroite ». Et il faut de réels efforts pour rester dans cette voie.

Nous devons donc garder une oreille ouverte et disposée, pour entendre ce que le Saint-Esprit dit à notre cœur. Parce qu'il nous connaît mieux que nous-mêmes. Nous comptons donc sur lui pour sonder nos propres cœurs et continuer à nous aider avec tout besoin spirituel ou émotionnel que nous avons.

« Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ; éprouve-moi et connais mes pensées ; ~ Psaume 139:23-24

L'une des façons dont Dieu « nous sonde » est à travers les choses qu'il permet de venir contre nous, de nous humilier. On se bat comme avant ? Ou bien nous humilions-nous maintenant dans la prière, pour rechercher l'aide que le Seigneur ne peut que donner ?

« Mais il donne plus de grâce. C'est pourquoi il dit : Dieu résiste aux orgueilleux, mais fait grâce aux humbles. Soumettez-vous donc à Dieu. Résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs ; et purifiez vos cœurs, doubles d'esprit. ~ Jacques 4:6-8

Notre vieille personne volontaire doit mourir

Lorsque nous commençons vraiment à combler nos lacunes, nous trouvons alors quelque chose qui fonctionne en nous et qui est plus grand que nous. L'homme charnel n'est pas capable de continuer dans cette nouvelle marche simplement par un ensemble de nouvelles règles et déterminations. Nous sommes vraiment humiliés lorsque nous commençons à comprendre l'ampleur des habitudes que nous avons formées dans nos vies, et nos faiblesses contre elles.

« Je trouve alors une loi, que, quand je voudrais faire le bien, le mal est présent avec moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu après l'homme intérieur : Mais je vois une autre loi dans mes membres, luttant contre la loi de mon esprit, et m'amenant en captivité à la loi du péché qui est dans mes membres. O misérable que je suis ! qui me délivrera du corps de cette mort ? Je remercie Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur. Ainsi donc, avec l'esprit, je sers moi-même la loi de Dieu ; mais avec la chair la loi du péché. ~ Romains 7:21-25

Alors quelle est la solution quand notre vieille personne charnelle est trop grande et difficile ?

We must completely humble ourselves to submit in a very personal way, to the Holy Spirit of God! He is our only hope and comforter for this situation. And yet, because of the price that Jesus Christ paid for us on the cross, we can truly have this hope! We can overcome the fleshly man, by crucifying self. And now we walk in the comfort of the Holy Spirit.

« Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent non selon la chair, mais selon l'Esprit. Car la loi de l'Esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car ce que la loi ne pouvait pas faire, c'est qu'elle était faible par la chair, Dieu envoyant son propre Fils à l'image d'une chair pécheresse, et pour le péché, a condamné le péché dans la chair : afin que la justice de la loi soit accomplie en nous , qui marchent non selon la chair, mais selon l'Esprit. Car ceux qui sont selon la chair se soucient des choses de la chair; mais ceux qui sont selon l'Esprit les choses de l'Esprit. Car être charnel, c'est la mort ; mais avoir un esprit spirituel, c'est la vie et la paix. Parce que l'esprit charnel est inimitié contre Dieu : car il n'est pas soumis à la loi de Dieu, ni ne peut l'être. Ainsi donc, ceux qui sont dans la chair ne peuvent pas plaire à Dieu. Mais vous n'êtes pas dans la chair, mais dans l'Esprit, s'il en est ainsi que l'Esprit de Dieu habite en vous. Or, si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. Et si Christ est en vous, le corps est mort à cause du péché ; mais l'Esprit est vie à cause de la justice. ~ Romains 8:1-10

Note: Dead men don’t sin, nor do they get addicted.

Donc notre vieil homme (notre ancienne façon de vivre et de prendre des décisions pour nous-mêmes) doit mourir ! Et maintenant, nous devons être ressuscités pour une nouvelle vie en Jésus-Christ.

(Note: Even the practice of baptism teaches us this spiritual reality that is necessary in our lives. Baptism symbolically shows us by the complete burial in the water: representing that our old man has died, and is being buried. And then again we are brought back up out of the water, reflecting the resurrection of the new life of Jesus Christ in us. This all even teaches us how we are now become a new resurrected creature in Christ Jesus.)

« Que dirons-nous alors ? Allons-nous continuer dans le péché, afin que la grâce abonde ? Dieu pardonne. Comment, nous qui sommes morts au péché, y vivrons-nous plus longtemps ? Ne savez-vous pas que tant d'entre nous qui ont été baptisés en Jésus-Christ ont été baptisés en sa mort ? C'est pourquoi nous sommes ensevelis avec lui par le baptême dans la mort : ainsi, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous devons marcher en nouveauté de vie. ~ Romains 6 :1-4

Nous avons maintenant une nouvelle vie ressuscitée - par le Saint-Esprit à l'intérieur

But to continue in the new resurrected life, we need a new spirit. We cannot continue to live this new life, by the old fleshly person we have been. Our will, and our ways, besoin de mourir. Et puis nous devons demander que l'Esprit de Dieu nous remplisse, afin que maintenant nous vivions intimement dans notre relation avec Dieu.

Dans un sens spirituel, nous devons maintenant vivre un peu comme c'était quand Adam et Eve ont été créés pour la première fois dans le jardin. Leur âme était vivante parce qu'ils avaient l'Esprit de Dieu en eux. Il n'y avait aucun péché qui les a séparés de Dieu quand ils ont été créés pour la première fois. Mais c'est lorsqu'ils ont péché qu'ils se sont séparés de Dieu. C'était la première relation brisée qui a fait entrer le péché et la dépendance dans le monde. L'humanité a dû trouver comment satisfaire la chair sans le Saint-Esprit. Et cela a conduit à de nombreuses dépendances pécheresses.

Alors ne nous leurrons pas. Pour continuer sur le chemin et garder notre relation avec Dieu vraie et fidèle, il faudra un véritable sacrifice. Et l'essentiel de ce qu'il faut sacrifier : c'est nous !

«Je vous supplie donc, frères, par les miséricordes de Dieu, de présenter vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre service raisonnable. Et ne vous conformez pas à ce monde ; mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, afin que vous puissiez prouver quelle est cette volonté bonne, agréable et parfaite de Dieu. Car je dis, par la grâce qui m'a été donnée, à tout homme qui est parmi vous, de ne pas s'estimer plus haut qu'il ne devrait le penser ; mais penser sobrement, selon que Dieu a donné à chacun la mesure de la foi. ~ Romains 12:1-3

Le sacrifice doit être gardé « un sacrifice vivant, saint… » pour être accepté par Dieu. Et c'est raisonnable, parce que ça marche ! Et cela n'a jamais manqué de fonctionner. Mais les gens échouent quand ils ne continuent pas. Ils commencent à penser que « je deviens assez fort. Je peux gérer ça moi-même maintenant. Je n'ai pas besoin d'y travailler si dur. Mais nous devons rester humbles pour rester sur le « droit et étroit ».

Nous n'avons plus jamais à rechuter

Il est tout à fait possible pour quiconque de rester dans le droit chemin – qui veut bien…

« Non, dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car je suis persuadé que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les puissances, ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l'amour. de Dieu, qui est en Jésus-Christ notre Seigneur. ~ Romains 8:37-39

Satan essaiera toujours de « nous faire trébucher » et de nous rabaisser. Il utilisera souvent des gens pour faire cela, pour essayer de nous faire honte. Mais nous devons continuer à admirer Jésus, qui est « l'auteur et le consommateur de notre foi » (Hébreux 12 :2). Il est bien capable de nous aider.

«Pour cette cause, je souffre aussi ces choses; néanmoins je n'ai pas honte, car je sais en qui j'ai cru, et je suis persuadé qu'il peut garder ce que je lui ai confié jusqu'à ce jour.» ~ 2 Timothée 1:12

Jésus, le Fils de Dieu, est descendu sur terre pour expérimenter les tentations et les difficultés que nous ressentons dans cette vie. Il est devenu comme nous, il pouvait donc totalement se rapporter à nos besoins et nous aider. Il comprend vraiment parfaitement ce dont nous avons besoin.

« C'est pourquoi, en toutes choses, il devait être rendu semblable à ses frères, afin d'être un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans les affaires de Dieu, pour faire la réconciliation pour les péchés du peuple. Car du fait qu'il a lui-même souffert d'être tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés. ~ Hébreux 2:17-18

Oui, il peut nous empêcher de rechuter à nouveau !

« Maintenant à celui qui est capable de vous empêcher de tomber et de vous présenter sans défaut devant sa gloire avec une joie extrême, Au seul Dieu sage notre Sauveur, soient gloire et majesté, domination et puissance, maintenant et toujours. Amen." ~ Jude 1:24-25

Nous devons veiller à maintenir une relation d'amour avec notre sauveur. Et cela prend un cœur et une vie pleinement consacrés à Dieu. Nous le faisons de tout notre cœur, du libre arbitre que nous avons. Nous montrons que nous aimons pleinement notre Seigneur par ce libre arbitre, tout amour, pleine consécration.

Mais toute véritable relation amoureuse demande des efforts réguliers. Sinon, nous commencerons à prendre pour acquis celui que nous aimons, y compris notre Seigneur. Et ce ne sera pas nécessairement que nous voudrons d'abord revenir à notre dépendance au péché. Mais plutôt, parce que nous profitons de la liberté de cette dépendance, nous pouvons devenir très occupés par de nombreuses choses différentes. Tellement occupés par ces différentes choses légitimes que nous négligeons notre relation avec Dieu.

C'est un autre type de base du cœur qui a été décrit par Jésus dans la parabole du semeur et de la semence. Vous souvenez-vous de ceux déjà décrits? Lisons ce qui concerne le troisième type de sol et prenons garde à la leçon.

« Celui aussi qui a reçu la semence parmi les épines est celui qui entend la parole ; et les soucis de ce monde et la séduction des richesses étouffent la parole, et il devient infructueux. ~ Matthieu 13:22

Si Satan n'est pas capable de nous faire revenir à notre dépendance, alors il travaillera simplement avec ce qu'il peut faire. Et ce sera tuer le fruit de l'Esprit en nous ! Et il le fera à travers les soucis de cette vie, et la tromperie des richesses, pour que nous nous concentrions à nouveau sur ce que nous voulons, sans inclure Dieu.

"Le rétrograde dans le cœur sera rempli de ses propres voies, et un homme bon sera satisfait de lui-même." ~ Proverbes 14:14

Alors maintenant, si nous avons le bon Esprit (pas notre propre esprit, mais le Saint-Esprit), nous pouvons alors surmonter tous nos défauts. Et avec le bon Esprit, nous pourrons immédiatement prier lorsque nous aurons besoin d'aide ou de réconfort. Et nous pourrons aussi le faire avec une attitude d'action de grâce !

« Priez sans cesse. Rendez grâces en tout, car telle est la volonté de Dieu en Jésus-Christ à votre égard. » ~ 1 Thessaloniciens 5:17-18

Nous pouvons maintenant tout faire par Jésus-Christ qui a fait de nous une personne complètement nouvelle !

« Par conséquent, si quelqu'un est en Christ, c'est une nouvelle créature : les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et toutes choses sont de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Jésus-Christ, et qui a nous a confié le ministère de la réconciliation” ~ 2 Corinthiens 5:17-18

Ainsi, dans la dernière étape numéro 12, qui est la suivante, nous apprendrons un nouveau ministère que Dieu a confié à chacun de nous. Le « ministère de la réconciliation » que nous pouvons partager avec tous, par notre service et notre gratitude.

Laisser un commentaire

fr_FRFrançais