Faites de nous un roi !

Aujourd'hui, je veux vous parler d'un homme qui est devenu le premier roi des Israélites. Avant que les Israélites aient un roi, Dieu a nommé des juges ou des chefs religieux pour aider à guider son peuple. Nous allons parler d'une époque où Samuel était le chef des Israélites. Samuel était un bon juge du peuple israélite, mais les israélites étaient mécontents et voulaient quelque chose de plus qu'un simple chef religieux.

1 Samuel 8:4-9

« 4 Alors tous les anciens d'Israël se rassemblèrent et vinrent vers Samuel à Rama,

5 Et lui dit : Voici, tu es vieux, et tes fils ne marchent pas dans tes voies ; maintenant fais de nous un roi pour nous juger comme toutes les nations.

6 Mais la chose déplut à Samuel, lorsqu'ils dirent : Donne-nous un roi pour nous juger. Et Samuel pria le Seigneur.

7 Et l'Éternel dit à Samuel : Écoute la voix du peuple dans tout ce qu'il te dit : car ils ne t'ont pas rejeté, mais ils m'ont rejeté, afin que je ne règne pas sur eux.

8 Selon toutes les oeuvres qu'ils ont faites depuis le jour où je les ai fait monter d'Egypte jusqu'à ce jour, par quoi ils m'ont abandonné et ont servi d'autres dieux, ainsi font-ils aussi pour toi.

9 Maintenant donc, écoutez leur voix, mais protestez encore contre eux solennellement, et montrez-leur la manière du roi qui régnera sur eux.

Comme nous le voyons ici, Samuel n'était pas content de la demande des Israélites pour un roi mais malgré ses sentiments, Samuel a prié Dieu concernant leur demande. Dieu était également mécontent de leur mécontentement et de leur désir d'avoir un roi. Pourtant, Dieu a dit à Samuel de le permettre, mais lui a également demandé de dire aux Israélites quelles conséquences leur choix entraînerait. Dieu a également expliqué à Samuel qu'en demandant un roi, le peuple n'avait pas rejeté Samuel mais en vérité les Israélites avaient rejeté Dieu. Samuel était obéissant à Dieu et fidèle aux Israélites. Il leur a parlé des graves conséquences qui se produiraient en ayant un roi au lieu d'un chef religieux. Par exemple, un roi prendrait ses fils et en ferait des capitaines pour mener leurs guerres. Un roi prendrait leurs filles comme servantes et servantes. Un roi les taxait et prenait leurs bœufs et leur bétail, mais les Israélites s'en fichaient. Indépendamment des conséquences, les Israélites ont insisté sur un roi afin qu'ils puissent être comme les autres nations autour d'eux.

1Saméul 8:19-21

« 19 Cependant le peuple refusa d'obéir à la voix de Samuel ; et ils dirent : Non ; mais nous aurons un roi sur nous ;

20 Afin que nous soyons aussi semblables à toutes les nations; et que notre roi puisse nous juger, et sortir devant nous, et livrer nos batailles.

21 Et Samuel entendit toutes les paroles du peuple, et il les répéta aux oreilles de l'Éternel.

Samuel fit ce que Dieu avait dit et partit à la recherche d'un roi. Si vous demandez à Dieu assez longtemps, vous obtiendrez ce que vous demandez, mais ce n'est peut-être pas la meilleure chose pour vous, et les gens ont exactement ce qu'ils voulaient.

1 Samuel 9 :1-2

« 1 Or il y avait un homme de Benjamin, qui s'appelait Kis, fils d'Abiel, fils de Zeror, fils de Bechorath, fils d'Aphiah, un Benjamite, un homme puissant et puissant.

2 Et il avait un fils, dont le nom était Saül, un jeune homme de choix, et un homme noble; et il n'y avait pas parmi les enfants d'Israël une personne plus bonne que lui: de ses épaules et en haut, il était plus haut que n'importe quel peuple. "

La Bible nous enseigne que le premier roi d'Israël serait un jeune homme nommé Saul. Saül était un jeune homme bon et humble qui ne savait rien de la recherche d'un roi par Samuel. Pendant ce temps, Saul était à la campagne à la recherche de ses ânes perdus. Lui et son serviteur étaient sortis trois jours et ont parcouru une longue distance quand finalement, le serviteur de Saül leur a suggéré d'aller dans la ville où vivait le prophète Samuel et de demander de l'aide à Samuel. Comme ils étaient proches, Saül a accepté et les deux sont partis ensemble pour trouver Samuel. Dieu avait déjà dit à Samuel qu'il allait rencontrer un homme du pays de Benjamin, et il devait oindre cet homme comme roi d'Israël. Samuel fit exactement ce que Dieu lui avait dit et Saül devint le premier roi d'Israël.

1 Samuel 9:17-21

« 17 Et lorsque Samuel vit Saül, l'Éternel lui dit : Voici l'homme dont je t'ai parlé ! celui-ci régnera sur mon peuple.

18 Alors Saül s'approcha de Samuel à la porte, et dit : Dis-moi, je te prie, où est la maison du voyant.

19 Et Samuel répondit à Saül, et dit : Je suis le voyant : monte devant moi sur le haut lieu ; car tu mangeras avec moi aujourd'hui, et demain je te laisserai partir, et je te dirai tout ce qui est dans ton coeur.

20 Et quant à tes ânesses qui ont été perdues il y a trois jours, ne t'occupe pas d'elles ; car ils sont trouvés. Et sur qui est tout le désir d'Israël ? N'est-ce pas sur toi et sur toute la maison de ton père ?

21 Et Saül répondit et dit : Ne suis-je pas un Benjaminite, de la plus petite des tribus d'Israël ? et ma famille la plus petite de toutes les familles de la tribu de Benjamin ? pourquoi donc me parles-tu ainsi ?

Cependant, lorsque Samuel a présenté Saül aux Israélites, tout le monde ne l'a pas accepté comme leur roi. Ainsi, Saul s'est montré comme un leader intrépide et le peuple a consenti. "

1 Samuel 11:6-7

« 6 Et l'Esprit de Dieu vint sur Saül lorsqu'il apprit cette nouvelle, et sa colère s'enflamma grandement.

7 Et il prit un joug de bœufs, et les mit en pièces, et les envoya par toutes les côtes d'Israël par la main des messagers, disant: Quiconque ne sortira pas après Saül et après Samuel, ainsi il en sera fait à ses bœufs . Et la crainte de l'Éternel tomba sur le peuple, et ils sortirent d'un commun accord.

Deux ans après le règne de Saül sur Israël, il se choisit une armée et entra en bataille contre les Philistins. Les Philistins que nous connaissons étaient des ennemis de longue date des Israélites et Saül les a vaincus une fois de plus dans cette bataille. Cependant, il y avait un problème. Avant la bataille, Samuel a donné à Saül des instructions précises à suivre. Il a dit à Saül d'attendre Samuel sept jours avant d'offrir un sacrifice à Dieu. Malheureusement, Saul n'a pas obéi aux instructions de Dieu. Lorsque Samuel n'est pas arrivé le septième jour, Saül s'est impatienté et a offert un sacrifice sans lui.

Samuel 13:8-13

8 Et il resta sept jours, selon le temps fixé que Samuel avait fixé ; mais Samuel ne vint pas à Guilgal ; et le peuple se dispersa loin de lui.

9 Et Saül dit : Apportez-moi un holocauste et des sacrifices de prospérités. Et il offrit l'holocauste.

10 Et il arriva qu'aussitôt qu'il eut fini d'offrir l'holocauste, voici, Samuel vint ; et Saül sortit à sa rencontre, afin de le saluer.

11 Et Samuel dit : Qu'as-tu fait ? Et Saül dit : Parce que j'ai vu que le peuple s'était dispersé loin de moi, et que tu n'es pas venu dans les jours fixés, et que les Philistins se sont rassemblés à Michmash ;

12 C'est pourquoi j'ai dit: Les Philistins descendront maintenant sur moi à Guilgal, et je n'ai pas supplié l'Éternel; je me suis donc imposé et j'ai offert un holocauste.

13 Et Samuel dit à Saül : Tu as agi follement ; tu n'as pas gardé le commandement de l'Éternel, ton Dieu, qu'il t'avait commandé ; car maintenant l'Éternel aurait établi ton royaume sur Israël pour toujours.

Après cet exemple, il semble que Saul ait continué à vaincre l'ennemi, du moins dans ses entreprises précédentes, mais sa propension à désobéir deviendrait à nouveau un problème. Dans 1Samuel 15:1-3, nous trouvons que Samuel donne à Saül des instructions spécifiques à suivre avant l'attaque contre les Amalécites. Ce n'étaient pas des options mais des règles de guerre auxquelles Saül devait obéir, données par Dieu à Samuel. Contrairement à Saul, Samuel était fidèle à obéir à Dieu et il a transmis les informations selon les instructions de Dieu à Saul.

1Samuel 15 :1-3

« Samuel dit aussi à Saül : Le Seigneur m'a envoyé pour t'oindre roi sur son peuple, sur Israël : maintenant, écoute la voix des paroles du Seigneur.

2 Ainsi parle l'Éternel des armées : Je me souviens de ce qu'Amalek fit à Israël, comment il l'attendait sur le chemin, lorsqu'il monta d'Égypte.

3 Maintenant, va frapper Amalek, et détruis entièrement tout ce qu'ils ont, et ne les épargne pas ; mais tuez l'homme et la femme, le nourrisson et le nourrisson, le bœuf et le mouton, le chameau et l'âne.

La lecture nous montre que Samuel a clairement dit à Saül que lui et ses hommes ne devraient rien prendre à l'ennemi mais tout détruire. Saul s'est lancé dans la bataille et a été victorieux, mais il a fait quelques choses un peu différentes de ce que Samuel avait ordonné. Les hommes de Saul n'ont pas tout détruit comme on leur avait dit. Ils ont pris ce qu'ils croyaient être bon et ont même épargné la vie du roi des Amalécites Agag qui avait causé beaucoup de tort au peuple israélite dans le passé. Dieu a parlé à Samuel de la désobéissance de Saül. Alors, Samuel a entrepris d'affronter Saul.

1Samuel 15:13-15

« 13 Et Samuel vint à Saül ; et Saül lui dit : Béni sois-tu de l'Éternel ! J'ai exécuté le commandement de l'Éternel.

14 Et Samuel dit : Que signifie donc ce bêlement des brebis à mes oreilles, et le mugissement des bœufs que j'entends ?

15 Et Saül dit : Ils les ont ramenés des Amalécites ; car le peuple a épargné le meilleur des brebis et des bœufs, pour le sacrifier à l'Éternel, ton Dieu ; et le reste, nous l'avons entièrement détruit.

Saul a bien commencé puis il s'est élevé à ses propres yeux. Bien commencer n'est pas assez bon aux yeux de Dieu. Alors, où est-ce que ça s'est mal passé pour Saul? Cela a commencé par la tromperie. Remarquez, lorsque Saül a salué Samuel, il a dit à Samuel qu'il avait exécuté le commandement de Dieu, mais ce n'était clairement pas vrai. Puis Saul a fait des excuses pour son comportement plutôt que d'admettre son tort. Saül a menti à Samuel et a blâmé le peuple de se faire passer pour innocent. Les ennuis de Saul ont commencé lorsqu'il a pensé qu'il pouvait faire ce qu'il voulait, indépendamment de ce que Dieu avait ordonné.

L'obéissance partielle est une désobéissance totale. Il n'y a aucun moyen de contourner cela. Nous ne pouvons pas obéir à une partie de la parole de Dieu et en ignorer une autre sans permettre la désobéissance dans notre vie. Saul a obéi quand cela convenait à son dessein, et cela revient à dire, Saul n'a pas du tout obéi à Dieu. Il n'a pas obéi en épargnant les bons et en détruisant les sans valeur comme Dieu l'avait commandé. Saul a permis au péché d'entrer dans son cœur et le péché nous sépare toujours de Dieu.

1 Samuel 15:17-23

« 17 Et Samuel dit : Quand tu étais petit à tes yeux, n'as-tu pas été nommé chef des tribus d'Israël, et l'Éternel t'a oint roi sur Israël ?

18 Et l'Éternel t'envoya en voyage, et dit: Va, extermine complètement les pécheurs les Amalécites, et combats contre eux jusqu'à ce qu'ils soient consumés.

19 Pourquoi donc n'as-tu pas obéi à la voix de l'Éternel, mais as-tu volé sur le butin et fait-il du mal aux yeux de l'Éternel?

20 Et Saül dit à Samuel : Oui, j'ai obéi à la voix de l'Éternel, et j'ai suivi le chemin que l'Éternel m'avait envoyé, j'ai amené Agag, roi d'Amalek, et j'ai complètement détruit les Amalécites.

21 Mais le peuple prit du butin, des brebis et des bœufs, la principale des choses qui auraient dû être entièrement détruites, pour le sacrifier à l'Éternel, ton Dieu, à Guilgal.

22 Et Samuel dit : L'Éternel prend-il autant de plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, qu'à obéir à la voix de l'Éternel ? Voici, mieux vaut obéir que sacrifier, et écouter que la graisse des béliers.

23 Car la rébellion est comme le péché de la sorcellerie, et l'entêtement est comme l'iniquité et l'idolâtrie. Parce que tu as rejeté la parole du Seigneur, il t'a aussi rejeté comme roi. »

L'histoire de Saul est tragique. Il a bien commencé mais il s'est laissé tromper en cours de route. Il n'est pas resté humble, et cela lui a coûté très cher. Son péché l'a séparé de Dieu, le laissant sans rien dans son âme. Samuel ne viendrait plus voir Saul et Saul a vécu le reste de sa vie dans le désespoir et incapable de trouver un lieu de repentance. Finalement, Saul s'est suicidé. Quel contraste, un homme appelé de Dieu, un homme conduit par Dieu, mais un homme qui se détourne de Dieu, puis se suicide. Si nous ne restons pas proches de Dieu, nous perdrons également la communion avec Dieu. Christ doit être le premier dans nos vies.

Samuel 15:35

« 35 Et Samuel ne vint plus voir Saül jusqu'au jour de sa mort ; néanmoins Samuel pleura Saül ; et l'Éternel se repentit d'avoir fait de Saül roi sur Israël.

1 Samuel 31:4  

4 Alors Saül dit à son porteur d'armes : Tire ton épée et passe-moi par là ; de peur que ces incirconcis ne viennent m'enfoncer et m'insulter. Mais son porteur d'armure ne voulait pas ; car il avait très peur. C'est pourquoi Saül prit une épée et tomba dessus.

En conclusion, considérons un marathonien dans une course. Il ou elle peut prendre un bon départ et c'est bien, mais le coureur doit bien courir la course pour bien finir. Il n'y a pas de raccourcis et le coureur doit suivre le parcours tel qu'il est tracé pour franchir la ligne d'arrivée et gagner sa course. Si le coureur prend un raccourci, cela le disqualifiera de la course, et ce résultat est un échec. Ainsi, un homme qui commence bien avec Dieu est bon, mais il faut aussi bien vivre pour bien finir. Rappelez-vous que l'obéissance partielle est une désobéissance pure et simple et qu'il n'y a pas de raccourcis. Alors, prenez un bon départ ou en d'autres termes commencez bien, mais vivez bien de manière cohérente dans l'obéissance à la parole de Dieu afin que vous puissiez bien finir aussi.

Laisser un commentaire

fr_FRFrançais